Rallye Monte-Carlo : ES 1 et ES 2

Rallye Monte-Carlo : ES 1 et ES 2

ES1 entre Thoard et Sisteron (36,69 km)

Fermeture de la RD3, de 18 h 43 à 23 h 43. Les premières voitures sont attendues  à partir de 21 h 43. Pour accéder aux zones publics (ZP) 1, 2, 3 et 4 proximité du départ : accès par la D17 en provenance de Mallemoisson ou par laD3 en provenance de Champtercier. Pour les ZP 5, 6 et 7, accès par la D3 en provenance de Thoard. Idem pour la ZP 8 (s’enfermer dans la spéciale). Les ZP9, 10 et 11 sont accessibles à pied depuis Sisteron.

ES2 entre Bayons et Bréziers (25,49 km)

Les premières voitures sont attendues à partir de 22h51. Les RD 1, RD 301, RD951, RD 951A et RD 210 seront fermées de 19h45 à 2h30. Au niveau du stationnement, il sera interdit de stationner du mercredi 18h au vendredi 2h30.

24-01-18-Rallye monte carlo-SISTERON 24-01-18-Rallye monte carlo-BAYONS COURSE

Petit rappel de la charte de bonne conduite des spectateurs :

– Le stationnement de tout véhicule est interdit sur la route des épreuves spéciales ainsi que de part de d’autre de l’axe privatisé. Des parkings ont été prévus à cet effet par les organisateurs.
– Les spectateurs ne peuvent plus pénétrer dans les épreuves spéciales, ni se déplacer dans celles-ci, sur la route ou sur les accotements, 30 minutes avant le départ du premier concurrent et jusqu’à la fin de l’épreuve. Les routes des spéciales sont fermées deux heures avant le départ du premier concurrent et ferment deux heures après le passage du dernier.
– Le public n’est accepté que dans les seules zones réservées et balisées par un filet vert. Ces zones sont obligatoirement en surplomb d’au minimum 1,50 mètre, et hors de la trajectoire des concurrents. En dehors, le public est strictement interdit.
– Le non respect de ces règles de sécurité peut entraîner l’annulation de l’épreuve.
– La plus grande vigilance des spectateurs assurera la réussite de l’événement. Il est donc important de veiller au bon comportement de chacun. Notamment en respectant les propriétés privées dans lesquelles il est interdit de pénétrer.
– Du côté des services de sécurité du département, 308 sapeurs-pompiers, 270 gendarmes, 37 policiers seront mobilisés sur l’ensemble des spéciales du territoire.