Parc Animalier de Saint-Geniez – la Vallée Sauvage : l’aventure continue.

Parc Animalier de Saint-Geniez – la Vallée Sauvage : l’aventure continue.

La Vallée Sauvage a été créée par la famille De Mortier dans les années 1990. Passionnés de nature et d’animaux ils reprennent une installation agricole à Saint-Geniez, qu’ils transforment en un vaste parc rural. Aujourd’hui c’est Virginie De Mortier qui reprend le flambeau. L’occasion de faire un point sur les nouveaux projets du parc.

Le parc animalier est le seul site de ce genre dans le département et n’aura demandé que très peu d’investissement, si ce n’est du temps et de la passion pour aménager les 17 hectares et pour s’occuper des 15 espèces d’animaux différentes. Un travail titanesque réalisé presque entièrement par Alain De Mortier. C’est avec l’objectif initial réalisé de 10.000 visites annuelles que Monsieur De Mortier souhaite léguer son héritage à sa fille Virginie.

Après le succès, de nouveaux objectifs à atteindre.

Une nouvelle équipe s’installe donc, avec en plus, le recrutement d’un adjoint à la gestion. Le 21 février, l’ancienne équipe et la nouvelle étaient réunies au siège de l’intercommunalité, en présence du Président Daniel Spagnou et de la Directrice de l’Office Intercommunal Sisteron-Buëch, Chantal Martin. Le Président qui a toujours soutenu le parc était à l’écoute de la présentation des nouvelles prestations en chantier. Ensemble ils ont évoqué l’importance de pérenniser le parc et de moderniser l’accueil: accueillir de nouveaux groupes de visiteurs, se tourner vers une nouvelle clientèle (seniors et écoliers) et surtout surfer sur la tendance du e-working. Un rapprochement est aussi prévu avec l’office de tourisme intercommunal afin de mettre en œuvre des offres de séjours. C’est dans cette perspective que seront organisées en mai les visites par les employés de l’office et les élus communautaires.Réunion Parc Saint Geniez