Conseil communautaire au Bersac

Conseil communautaire au Bersac

Le conseil communautaire était réuni hier, dans la salle municipale du Bersac, accueilli chaleureusement par Monsieur Drouillard, le maire de la commune.

La séance a débuté avec un hommage rendu aux deux soldats français tombés au Mali, dont Emilien Mougin était le frère d’un proche collaborateur du Président. Une minute de silence a été observée.

La Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch rend compte annuellement des opérations budgétaires qui ont été exécutées sur l’exercice écoulé, à travers un document comptable : le compte administratif.

Le Compte Administratif est le bilan financier préparé par la commission finance, dont Henriette Martinez est en charge. Ce document retrace l’ensemble des recettes et des dépenses effectivement réalisées par la communauté de communes sur une année. Il permet de contrôler la gestion de la communauté de communes et de vérifier que les dépenses annoncées lors du budget primitif ont bien été réalisées. Ce document a été soumis pour approbation à l’assemblée délibérante qui l’arrête définitivement par un vote. L’ensemble des lignes budgétaires ont été approuvées à l’unanimité. La présentation a été faite par Henriette Martinez, en présence du public. De l’avis de tous, le bilan a été fait avec clarté, transparence et précision.

La CCSB : une gestion à l’économie.

Les charges du personnel et les charges à caractère général ont été, durant l’année 2017, moins importantes que prévu au budget primitif. Une gestion responsable qui a été saluée par tous. Après une année de mise en place, les comptes administratifs ont donc bien été gérés et laissent un excédent global de fonctionnement de 1 142 820,15€.

Le Débat d’Orientation Budgétaire accepté aussi.

Les élus communautaires ont pris connaissance du rapport sur les orientations générales du budget sur les engagements pluriannuels envisagés. Il s’agit des grands projets structurels pour le territoire pour lesquels les études sont lancées : cantine intercommunale, école de musique intercommunale et le centre aquatique notamment.

Bureau : des évolutions parmi les membres.

Jean-Louis Rey, vice-président en charge de l’environnement a démissionné de son poste pour raison de santé. Après avoir géré avec compétence des sujets aussi difficiles que le ramassage des déchets, la mise en corrélation de 7 fonctionnement différents et de nombreux appels d’offre afin d’assurer un service optimisé sur un territoire aussi grand qu’un département, le vice-président a été salué et chaleureusement remercié par le Président. C’est Alain D’Heilly qui été élu au poste, Monsieur Rey étant désigné par le conseil comme conseiller-délégué en charge du site d’enfouissement de Sorbiers.

Pour accéder au procès-verbal, cliquez-ici : PV 06.03.18