• Accessibilité

Chef de projet SIG

Chef de projet SIG

Missions du poste : Assurer la cohérence de l’évolution du système d’information géographique en conformité avec l’architecture technique du projet GéoMAS. Assister la maîtrise d’ouvrage opérationnelle pour la définition des besoins et des solutions à mettre en œuvre pour les utilisateurs. Synthétiser et rendre accessibles des informations de sources diverses.

Activités et tâches principales du poste :

Acquérir de l’information géographique :

  • Vérifier et intégrer dans le SIG les plans de récolement suite aux chantiers et les données issues des études (PLU, Carte Communale, Schéma Directeur, etc…)
  • Développer et adapter la structure des outils en fonction des besoins exprimés par les services
    Collecter in situ les données des collectivités exploitantes de réseaux (prestation encadrée par une convention du Service aux Communes)

Développer la culture SIG sur le territoire :

  • Former les agents communaux, intercommunaux ainsi que les élus aux logiciels de la plateforme GéoMas
  • Accompagner les maîtres d’ouvrages dans leur commande publique afin d’obtenir en retour des plans de qualité
  • Informer les agents intercommunaux du bon usage des données géographiques (contraintes d’utilisation, disponibilité, OpenData, etc…)

Encourager les échanges de données :

  • Préparer et mettre à disposition des prestataires les données nécessaires aux études et travaux
  • Développer et suivre les conventions d’échange de données avec les partenaires du territoire
  • Produire des documents cartographiques à la demande des communes et services de la CCSB

Activités et tâches secondaires du poste :

  • Représenter la CCSB au sein du Groupe de Travail des Géomaticiens des Alpes du Sud, du CRIGE-PACA, du Comité Technique GéoMas

Relations fonctionnelles :

  • En interne : Les relations de travail avec tous les services de l’EPCI sous toutes les formes : négociation dans le cadre des conventions de partenariat, collaboration avec les services de l’EPCI et les communes membres, information dans le cadre de la recherche de données et la diffusion, conseil auprès des utilisateurs du SIG et contrôle des données. Le service SIG est transversal, en relation avec tous les services dans le cadre des applications métiers (eau, assainissement, projets, habitat, transports, déchets…). Les relations de travail sont quotidiennes.
  • En externe : Le service SIG est en relation avec de nombreux organismes extérieurs publics tels que les Syndicats Mixtes, les opérateurs de réseaux (Enedis, Orange, etc…) la DGFIP, les SDIS, les DDT, les Parcs Naturels, les agences de développement et d’aménagement, les communes membres d’EPCI, les géomètres, les bureaux d’études, etc… Les conventions de partenariat lient l’EPCI avec ses partenaires
    et permettent de collecter les informations, de les traiter, de les gérer et de les diffuser en mutualisant les moyens.

Exigences requises :

  • Niveau requis : Bac +3 minimum en géomatique
  • Compétences professionnelles : Bonne connaissance des méthodes de conception, de mise en place et d’administration d’un SIG. Connaissance des principes de structuration des bases de données géographiques
  • Compétences techniques : Maîtrise de la cartographie thématique. Maîtrise des logiciels SIG bureautiques, des outils de cartographie. Capacités d’analyse et de synthèse. Savoir-faire en sémiologie graphique. Connaissance des principes de la topographie. Maîtrise des techniques de numérisation et de digitalisation, d’infographie. Bonne connaissance du contexte juridique et réglementaire du domaine. Techniques de management et de conduite de projets. Techniques d’aménagement de l’espace. Culture géographique et cartographique. Connaissance des métiers (cadastre, assainissement, eau, urbanisme, voirie…). Connaissances informatiques, logiciels SIG, bases de données relationnelles. Connaissances techniques (topographie, cadastre, photographie aérienne, requêtes, thématiques, sélection géographique) liées à la géomatique. Connaissance du fonctionnement des partenaires privés et publics, des institutions nationales. Maîtrise de la préparation et du déroulement d’une opération de relevés de données via un récepteur GNSS ainsi que la détection des réseaux par des modes actifs ou passifs. Post-traitement des données afin de garantir une production dans la meilleure classe de précision possible (la classe A est un objectif systématique).
  • Qualités relationnelles : disponibilité, pédagogie, écoute, réactivité, adaptabilité
  • Capacités d’encadrement le cas échéant : management d’équipes techniques. Capacité à côtoyer des métiers de différents domaines d’activité. Ouverture d’esprit et écoute des interlocuteurs pour comprendre les besoins des utilisateurs, leur fournir les bonnes données et adapter les outils. Sens du contact humain et de l’animation de réseaux d’acteurs. Rigueur dans le recueil et le traitement des données. Capacités d’organisation et de suivi du projet. Créativité et agilité intellectuelle. Aptitude à la conduite du changement.

Cadre statutaire : Catégorie : A
Statut : Ingénieur
Grade de référence : Moyens (humains, matériels, financiers…) mis à disposition :

  • Bureau, Ordinateur avec 2 écrans (prendre en compte le dimensionnement processeur, carte graphique et mémoire vive)
  • Téléphone portable professionnel
  • Tablette/ ordinateur portable (si possible) pour déplacement en dehors du bureau
  • Personnel technique du service aux communes pour la gestion collecte des données
  • Conditions et contraintes d’exercice :

Le métier exige des déplacements vers les communes membres de l’EPCI et en dehors (projet mutualisé GéoMas, CRIGE-PACA). Les contraintes sont d’ordre relationnel (animation du réseau) et de rigueur (mise à disposition de données fiables, validation des informations).

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×