• Accessibilité

Réunion conviviale pour l’école de musique intercommunale

Depuis le 1er janvier 2019, les écoles de musique de Sisteron et du Buëch ont vu leur fonctionnement harmonisé. L’école de Sisteron est transférée par la CCSB, tandis que le Syndicat Mixte des Pays du Buëch (SMEMPAB) est dissout et son activité reprise par les intercommunalités du Sisteronais-Buëch et du Buëch-Dévoluy. 

L’enseignement de la musique est désormais une compétence de la CCSB, entrainant la création d’une école de musique unique. Cette fusion permettra de renforcer les relations et les échanges pédagogiques, afin d’obtenir une meilleure mutualisation du temps de travail des professeurs.

Durant les prochains mois, il s’agira de déterminer comment mettre en place ce nouveau fonctionnement : frais d’inscriptions, fonctionnement des cours, dynamiques à impulser, spectacles, concerts, calendriers des cours et création des classes, travail commun sur les contrôles de fin d’année… Les professeurs auront l’occasion de mettre en œuvre un nouveau projet pédagogique à l’échelle de l’intercommunalité, comme par exemple, la création d’un orchestre itinérant, avec un concert par trimestre. C’est dans ce but qu’une première réunion rassemblant les 30 professeurs de l’école, était organisée hier à Lazer. Pour la première fois, ils étaient tous réunis dans une ambiance conviviale, autour du Président Daniel Spagnou et du 1er Vice-président Gérard Tenoux, Monsieur Schüler, Délégué au personnel et Claudine Peyron, Directrice Générale des Services. Le Président en a profité pour féliciter Gérard Tenoux pour les Hautes-Alpes et Monsieur Pérard, pour la partie 04, qui ont travaillé à la création de cette nouvelle école.

Cette harmonisation interviendra à la rentrée 2019-2020 pour les 400 élèves du territoire. Les antennes de Serres, Laragne et Sisteron seront conservées et dispenseront des enseignements regroupant piano, guitare et guitare électrique, accordéon, violon, alto, violoncelle, flûte à bec, flûte traversière, saxophone, clarinette, trompette, tuba, trombone, cor, chant lyrique, basse, batterie, solfège, analyse et écriture.

Cet enseignement unique et accessible à tous permettra d’initier et de faciliter l’accès aux arts et aux pratiques culturelles, tout en favorisant les partenariats avec les autres acteurs culturels. La CCSB étant également compétente dans l’intervention en milieux scolaires, le concours des dumistes sera renforcé. Cela permettra de développer de multiples actions en rapport avec la pratique musicale, allant de la prise en charge de chorales scolaires aux rencontres avec des artistes musiciens.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×