• Accessibilité

La Motte-du-Caire – CCSB : un partenariat pour la labellisation de la Maison de Services Au Public.

labellisation

Sur son territoire, la CCSB dispose de 6 Maisons de Services au Public dont elle assure la gestion.

L’objectif est d’accueillir, orienter et accompagner les usagers dans toutes leurs démarches administratives. Ces espaces font l’objet de conventions avec différents partenaires (services de l’Etat, CAF, CPAM, associations, chambres consulaires, etc…).

L’organisation intercommunale du Sisteronais Buëch a pour particularité et pour richesse de permettre à ces MSAP de travailler en réseau, de manière complémentaire. A ce jour, 5 de ces 6 MSAP (Sisteron, Laragne, Serres, Rosans et Valdoule) ont obtenu le label France Services, gage de qualité dans l’accompagnement des usagers. Cette labellisation permet aussi à chacune de ces MSAP de bénéficier de financements de l’Etat et d’un fonds inter-opérateurs (30.000 € par an et par MSAP).

La CCSB vise la labellisation de la sixième MSAP : celle de la Motte du Caire.

Tous les critères sont remplis à l’exception de celui de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Gérard TENOUX, premier vice-président de la CCSB, Jérôme FRANCOU, Maire de la Motte du Caire, et Emilie SCHMALTZ, conseillère communautaire, se sont rendus sur place pour étudier les solutions envisageables. Grâce à une bonne entente et à un partenariat actif entre la commune et l’intercommunalité, une solution provisoire devrait pouvoir être mise en œuvre très rapidement et plusieurs autres solutions plus pérennes vont être analysées.

Rappelons que la CCSB a également acté le principe de mettre en place une MSAP itinérante pour les territoires situés à plus de 20 minutes des Espaces France Services existants. Trois territoires ont été identifiés dans le cadre du schéma départemental d’accessibilité aux services public : Turriers, Orpierre et Barret sur Méouge. Des permanences sont actuellement testées sur ces territoires.

Enfin, la CCSB a candidaté auprès de l’Etat pour bénéficier de 6 postes de médiateurs numériques dont la mission sera de renforcer l’accompagnement des usagers dans l’utilisation des nouvelles technologies pour leurs démarches dématérialisées.