Lancement d’une étude de faisabilité EIT sur le territoire du Sisteronais-Buëch

industrielle

Vendredi 17 décembre, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Alpes de Hautes Provence (CCIT 04) a présenté à des entreprises du Sisteronais-Buëch le nouveau projet d’Écologie Industrielle et Territoriale (EIT), porté en partenariat avec la communauté de communes du Sisteronais Buëch (CCSB).

Organisé en deux temps complémentaires (une table ronde pour présenter les thématiques suivie d’un repas afin de faciliter les échanges), l’atelier s’est déroulé sur la pause méridienne et a permis d’aborder concrètement les synergies industrielles grâce aux témoignages de quatre experts régionaux :

  • Maxime DUCOLOMBIER (synchronicity) – créateur d’un incubateur spécialisé dans l’EIT
  • Maité KACZMAREK (Cap Au Nord) – mutualisation des entreprises dans le secteur du traitement du bois et du carton
  • Laure ROSSOGLIO (ADETO) – gestion des déchets mutualisés et des biodéchets
  • Sylvie BELIN (CCI AMP) – synergies industrielles identifiées via une méthode développée par l’Institut National de l’Économie Circulaire

L’EIT est un des sept piliers de l’économie circulaire. Elle vise à optimiser les ressources d’un territoire (énergie, eau, déchets, équipement et expertise) avec pour objectif d’en réduire l’impact environnemental en coordonnant les différents flux de matières et de services entre eux.  Ainsi, par exemple, les déchets des uns peuvent devenir des ressources pour les autres grâce à la création de synergies entre les entreprises.

Le projet, porté par la CCIT 04 et soutenu par le programme européen Circuito, consiste en une étude de faisabilité et de caractérisation d’une démarche d’EIT en Sisteronais-Buëch.

L’objet de ce premier rendez-vous était de sensibiliser les acteurs du territoire à la démarche et une trentaine de structures (entreprises, syndicats professionnels, centres de formation, hôpital, lycée…) ont participé à l’atelier, lequel était à la fois en présentiel et en visioconférence.

Cette étape d’information va être renforcée au cours des prochains mois afin de toucher le plus d’entreprises possible. Il s’agira ensuite d’identifier des synergies potentielles entre structures et d’évaluer la dynamique locale en matière d’EIT, pour proposer une structuration à long terme sur le territoire de l’intercommunalité.

Une occasion pour la CCIT 04 et la communauté de communes, de poursuivre leur engagement à la fois en faveur du développement économique et de la préservation de l’environnement.

Accès directs