• Accessibilité

Dégradation du tri

Le centre de tri VEOLIA de Manosque a alerté le pôle Environnement sur la dégradation inquiétante de la qualité du flux de tri sélectif qu’il reçoit.

Cette semaine, les opérateurs comme les agents de collecte ont constaté, dans le tri sélectif, la présence de couches culottes, lingettes désinfectantes, masques et gants, sans compter les filets agricoles qui s’enroulent dans les machines et obligent l’arrêt de la chaîne de tri, sans compter les dépôts sauvages.

Au vu des risques sanitaires ainsi que de la surcharge de travail liée au manque de respect des consignes de tri et de l’effectif actuel très restreint, le centre de tri de Manosque risque de fermer prochainement. Concrètement, si les bacs seront toujours relevés, une partie des cartons, papiers et plastiques durs risque de ne plus être triée et partira directement à l’enfouissement.

La communauté de communes appelle au civisme et au bon sens de tous.

Il faut lutter contre :

– Les dépôts sauvages en tout lieu (risque de contravention de 5e classe, soit une amende d’un montant maximum de 1.500 euros (3.000 euros en cas de récidive). Les déchets habituellement déposés en déchetterie ne peuvent pas être traités correctement par les centres de tri et ne peuvent pas être réorientés vers les bonnes filières de traitement. Il faut inciter les usagers à garder ces déchets, y compris les déchets verts, à domicile. Une fois les déchetteries ré-ouvertes, ils pourront librement les y déposer.

– Inciter à continuer les efforts de tri.

– Ne pas vider sa poubelle ménagère dans les containers mais dans un sac poubelle fermé.