• Accessibilité

La CCSB en intervention gaspillage alimentaire et compostage à l’école de La Motte du Caire, dans le cadre de la « Fête de la Nature ».

gaspillage alimentaire et compostage

La Fête de la Nature se déroule chaque année au mois de mai, lors la journée internationale de la biodiversité. Cette année, l’école de La Motte du Caire, par l’intermédiaire d’Émilie Vautrin (maman et intervenante à l’école dans le cadre d’ateliers sur la nature et l’environnement) a fait appel au pôle Environnement de la CCSB, afin de sensibiliser les écoliers au compostage et au tri des déchets.

L’école est déjà bien concernée et actrice puisque les élèves qui mangent à la cantine débarrassent eux-mêmes les assiettes et à l’aide d’un saladier, ils récupèrent les restes alimentaires et les serviettes en papiers. Ils les amènent directement dans le composteur qui se trouve juste devant la salle de repas. Les cantinières sont vigilantes quant au gaspillage alimentaire et adaptent les portions en fonction de la faim et des goûts des enfants, résultats on retrouve peu de gaspillage en fin de repas… et tout va dans le composteur !

Angélique et Christine, qui s’occupent de la cantine se rappelaient : « l’année dernière nous avons arrêté de faire du compostage le printemps venu car, avec la chaleur, des moucherons et des mauvaises odeurs étaient apparus ». La journée a permis d’apprendre aux enfants et aux adultes que : pour un compostage optimal et pour éviter l’apparition de moucherons et des mauvaises odeurs, il est important d’ajouter de la matière carbonée (broyat, feuilles mortes, tonte sèche…) aux restes de repas. En plus, cet apport de matières « azotées » et « carbonées » en alternance favorise l’action de compostage.

Ainsi, désormais lorsque les enfants iront jeter les restes de repas, ils ajouteront une dose de matière sèche carbonée : adieu les moucherons et les mauvaises odeurs et vive le compost !

Côté tri, les enfants étaient déjà très au fait des consignes de tri et le tri sélectif est pratiqué quotidiennement au sein des classes. La sensibilisation du Pôle environnement a permis d’aller plus loin, de parler des nouvelles consignes de tri en vigueur sur le territoire et de clarifier certaines pratiques.

Cette intervention rentre dans le cadre d’un projet plus global de l’école, avec l’association AIDE, qui a pour but de faire découvrir aux élèves la nature et l’environnement alentour : www.aide-monges.com/article-sur-environnement/projets-deducation-a-lenvironnement-et-au-developpement-durable/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×