• Accessibilité

Route de Ribiers : point sur l’avancement des travaux

Le 1er février, un tronçon de la RD 948 s’est effondré au nord de Sisteron. Afin de sécuriser la zone, la route a été coupée à toute circulation et une déviation a été mise en place en concertation avec le Conseil départemental des Hautes-Alpes et les communes de Ribiers et Laragne.
L’effondrement (d’un dénivelé de 50 à 70 cm) s’est produit initialement sur une longueur de 30 m, avec l’apparition d’une fracture d’une largeur de 50 cm sur le bord aval de la chaussée.
Aucun dommage n’a été observé sur le viaduc de la SNCF, sur le talus amont de la RD 948 et sur son mur de soutènement en pierres maçonnées, qui demeurent sous surveillance.
Cependant, la RD 948 ayant subi d’importants dommages, l’expertise a conclu par l’obligation de la maintenir fermée à la circulation jusqu’à réfection complète de la zone.

Travaux
Les travaux en cours consistent à retirer les matériaux instables présents sous l’assise de la chaussée et à reconstruire un remblai permettant de revenir au niveau initial de la route. Pour ce faire, un confortement de la fondation du mur de soutènement amont est nécessaire ainsi que la réalisation d’un ouvrage de soutènement à l’aplomb du Buëch.
Le décaissement de la route endommagée se fait par paliers de 2 m de profondeur. Le niveau de stabilité supposé et espéré se situe environ 4 m en-dessous du niveau initial de la chaussée. Des travaux de confortement du talus rocheux amont sont nécessaires entre chaque palier de terrassement : ce confortement repose sur la réalisation d’une paroi avec implantation de micropieux.

Durée du chantier
La réalisation de ce chantier est extrêmement complexe en raison de l’instabilité du massif et de la proximité de la rivière et du viaduc SNCF.
Actuellement, les travaux concernent le premier palier de terrassement. Cette étape devrait s’achever d’ici fin mai. Le second et dernier palier espéré devrait quant à lui s’achever début juillet. Le chantier se poursuivra ensuite avec la construction du mur de soutènement côté Buëch, puis avec le remblaiement et la réfection de la chaussée. Les travaux devraient s’achever fin août.
En raison de la nature instable du terrain et du caractère changeant de la météo, ce calendrier est susceptible d’évoluer. Les modifications éventuelles seront renseignées sur le site www.inforoute04.fr

Entreprises
Depuis l’effondrement de la RD 948, deux entreprises mandatées par le Conseil départemental des Alpes de haute-Provence  interviennent sur le chantier :
·        L’entreprise Cozzi, qui est chargée du décaissement de la chaussée ;
·        L’entreprise Alpharoc – EPC, qui  est chargée de la réalisation de la paroi.

Le coût
À ce jour, le coût des études est chiffré à plus de 34 000 € et le montant total des travaux est estimé à plus de 500 000 €.

Déviations
Une déviation destinée aux véhicules légers a été mise en place par la RD 24 (axe Ribiers-Mison).
Le Conseil départemental des Hautes-Alpes a également mis en place une déviation poids lourds sur l’axe Ribiers-Laragne.

Conscient de la gêne occasionnée par ces travaux, mais soucieux de la sécurité de tous, le Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence remercie les usagers pour leur compréhension.

Source : Information du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×