Un site expérimental pour le stockage d’électricité à Ventavon

électricité

Ce lundi 11 octobre, RTE a lancé l’installation des premières batteries sur son site expérimental de gestion automatisée de stockage d’électricité « Ringo » à Ventavon.

Première mondiale, cette expérimentation permettra de tester la gestion automatique des surplus de production d’électricité renouvelable. Aux côtés de Bellac (Haute-Vienne) et Vingeanne (Côte-d’Or), RTE a choisi le site de Ventavon qui constitue un lieu de développement rapide des énergies renouvelables, notamment photovoltaïques.

Stocker la production d’énergie renouvelable

Selon les conditions météo (ensoleillement important, vents forts), la production locale d’électricité solaire peut connaître des pics ponctuels, et être trop abondante pour être transportée par le réseau électrique. Le surplus d’électricité est alors perdu. Le site de Ventavon, situé dans une région fortement productive d’énergie photovoltaïque, a été sélectionné pour accueillir une des batteries de l’expérimentation d’une capacité de stockage de 10 MW, l’équivalent de la consommation de 10 000 foyers.

À la faveur du projet Ringo, l’usine hydroélectrique du Beynon, construite il y a plus d’un siècle s’apprête à retrouver une nouvelle vocation énergétique.

Accès directs