• Accessibilité

Portage de repas

Portage de repas

La CCSB reconnaît d’intérêt communautaire « Le portage de repas à domicile » dans le cadre de la  compétence « action sociale ».

Un service adapté à la population.

Les bénéficiaires du portage de repas appartiennent à la tranche d’âge de 65 à 90 ans.

Certains d’entre eux sont en perte d’autonomie et souffrent d’isolement ; ils ne reçoivent pas la visite de proches de façon régulière.

 

Face à ce constat, la CCSB a souhaité maintenir le service de portage de repas qui existait sur les territoires des Baronnies et du Serrois.

Le service consiste à livrer des repas à domicile, pour 1 à 7 jours, en fonction des demandes, et ce même les jours fériés.

Le prix de repas varie entre 7.15 € et 9.15 € en fonctions des revenus des bénéficiaires.

 

Les deux personnes chargées du bon fonctionnement de ce service ne se contentent pas de livrer un repas mais elles prennent le temps d’écouter et d’échanger avec les personnes. Elles vérifient dans le frigidaire si les repas ont bien été pris et s’assurent de la péremption des barquettes. Elles peuvent également rendre de menus services tels que la relève de courrier quand le bénéficiaire le demande.

Le personnel a su instaurer une relation de confiance avec les bénéficiaires et leurs familles qui restent les interlocuteurs privilégiés du service, pour les personnes les plus âgées.

Le fonctionnement.

Dans le cadre du marché conclu avec l’ESAT (établissement et service d’aide par le travail), la CCSB a défini la composition des repas et a mis l’accent sur l’équilibre nutritionnel à respecter dans leur fabrication.

Les bénéficiaires choisissent le nombre de menus hebdomadaires parmi 2 ou 3 proposés par l’ESAT.

Les agents chargés du service livrent 3 fois par semaine :

  • Le lundi les repas du mardi et mercredi
  • Le mercredi les repas du jeudi et vendredi
  • Le vendredi les repas du week-end et du lundi

Le service en quelques chiffres :

  • 78 bénéficiaires
  • 9171 repas livrés en 2019

En cas de défaillance des organismes privés qui organisent du portage sur d’autres parties du territoire de  la CCSB, il se pourrait que la Communauté de Communes étende le service de portage de repas en zone rurale, dans les communes de moins de 1500 habitants.